brainstorming pour une zen attitude
Bienvenue sur BZA : Brainstorming pour une Zen Attitude, forum de discussion convivial et sans prétention destiné aux parents et adultes concernés, de près ou de loin, par les problèmes liés à la précocité intellectuelle des enfants.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ET MAINTENANT ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: ET MAINTENANT ?   Sam 10 Sep 2011, 07:54

bonjour,
il y a quelques temps nous avons appris que notre fils est bien précoce intell. (voir être ou ne pas être précoce ?)

cette année il est en cm2 (décelé en cm1) une équipe pédagogique doit être mise en place, discussion que nous avons eu avec la directrice de l'année dernière, cette année il n'y a pas de directrice (maladie) du coup c'est une autre maitresse (habituée à l'école) qui prend la direction de l'école primaire ; on a rencontré une des 2 maitresses de cm2 pour savoir la marche à suivre, elle a été ouverte sur le sujet mais nous a bien dit qu'elles manquaient de temps et de moyens.

d'autre part l'autre soir notre fils etait déjà en train de dire que l'école ne sert à rien puisqu'on n' y apprend rien... bien sur on lui a dit qu'il apprenait des choses mais que c'etait normal qu'il s'ennuie un peu ca lui ferait certainement toujours un peu ca... et puis 5 mn après il dit que ca va tres bien a l'école car il ne veut pas etre embêté... par tout ca bref à l'école et avec nous il fait semblant

mais bon il ne trouve pas d'intérêt à l'école hormis la récréation comme il dit, la maitresse dit qu'il ne semble pas faire d'efforts (meme si bon travail) et notre fils ne voit pas l'interet d'en faire car "blasé".
son père dit qu'il a certainement "un poil dans la main" ! bref, je n'en sais rien je ne sais plus trop ou est la vérité et surtout je ne sais pas trop comment vont évoluer les choses mais pour l'équipe pédagogique c'est mal parti, je ne sais pas trop quelle démarche suivre : faire le point avec la "directrice" (qui n'est pas très voir pas disponible) ; revoir avec la psychologue scolaire (qui est très bien), demander conseil au rectorat ou simplement comme fait mon fils attendre que ca se passe et ne rien faire ?
tous les conseils sont les bienvenus...moi je pencherai plutôt pour la psy scolaire pour faire un point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francem
volubile
volubile


Nombre de messages : 1235
Age : 64
nombre d\'enfants : 4
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Dim 11 Sep 2011, 06:04

Ton fils a raison en ce qui concerne les connaissances. Il n'apprendra rien de nouveau en CM2, qui finit le cycle 3, s'il a déjà vu la division. Parfois, ils ne la voient qu'en CM2, cela fait un peu de nouveauté.
Au collège, pendant 4 ans, il va revoir les mêmes notions qu'en primaire, mais d'une façon plus approfondie et plus abstraite.
Mon fils a découvert le plaisir de la géométrie "théorique" en 6ème, alors qu'il refusait de faire les découpages de CM2 censés lui faire comprendre la notion de symétrie !

Ce que le CM2 peut lui amener, éventuellement, c'est la possibilité d'approfondir certains choses, s'il le souhaite.
Je ne peux pas trop te rassurer car j'ai du expliquer à mes filles, non détectées précoces, qu'elles devaient faire "profil bas" pendant 4 ans au collège. Elles ne supportaient pas certains comportements "dictatoriaux" des professeurs du "bon" collège privé où elles étaient.
Je n'ai pas moi même de souvenirs de l'école primaire, alors je comprends ton fils. Je me suis réveillée en 6ème, où j'ai eu la chance d'avoir de très bons professeurs, qui savaient nous intéresser.
J'espère que ton fils saura trouver des intérêts en dehors de l'école, qui n'est qu'une partie de sa vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaPetiteEglantine
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 36
Localisation : Seine & Marne (77)
nombre d\'enfants : 1 fille de 2006,
détectée THQI à 5 ans (WIPPSI 3),
confirmée THQI à 7 (WISC IV).
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Dim 11 Sep 2011, 12:49

blabla a écrit:
bref, je n'en sais rien je ne sais plus trop ou est la vérité et surtout je ne sais pas trop comment vont évoluer les choses mais pour l'équipe pédagogique c'est mal parti, je ne sais pas trop quelle démarche suivre : faire le point avec la "directrice" (qui n'est pas très voir pas disponible) ; revoir avec la psychologue scolaire (qui est très bien), demander conseil au rectorat ou simplement comme fait mon fils attendre que ca se passe et ne rien faire ?
tous les conseils sont les bienvenus...moi je pencherai plutôt pour la psy scolaire pour faire un point ?

L'intervention de la psy sco, si elle est bien, peut permettre la mise en place d'un aménagement avec l'instit.
En PS, c'est ce qui s'était passé pour ma fille : elle était en classe PS/MS et avait 2 maîtresses qui refusaient de lui donner ponctuellement du travail de GS.
La psy a imposé au maîtresses : PS le matin, MS l'après-midi.
Au début, c'était "tendu" car les maîtresses y étaient contraintes.
Mais dans les 3 semaines, tout s'est mis en place et tous, maîtresses comprises, reconnaissaient que c'est ce qui convenait le mieux à N.

Pour le glissement de MS à GS en fin d'année dernière (2 mois de GS puis passage en CP cette année), c'est le Circonscription de l'Inspection Académique dont dépend l'école de N . qui a géré les aménagements avec l'école à réception du compte-rendu de la psy privée qui a testé et N et du courrier du pédo-psy joint, directement (glissement de MS à GS dès Pâques, entrée en CP en ce mois de septembre, sensibilisation des instits GS et primaire par un Conseiller Pédagogique faisant parti d'un groupe de travail sur les THPI).

Je ne sais pas du tout comment réagissent les plus grands sur leur précocité Question , ni ce qui est bon ou pas d'aborder avec eux Question (je n'ai qu'une pépette en CP), mais ton fils s'exprime-t-il sur le sujet ? Dit-il clairement ce que lui aimerait ?
Par exemple, est-ce qu'il aimerait que son instit lui fasse faire des exercices approfondis ou se verrait-il intégrer la 6è (je ne dis pas que c'est une bonne chose ni faisable ou pas, simplement pour savoir comment il verrait les choses, ce qui permettrait qu'il en discute avec la psy sco, qui pourraient peut-être étudier avec lui d'éventuels aménagements : acteur "actif" du projet, si les solutions proposées ne sont pas exactement ce qu'il souhaiterait, il se sentirait peut-être plus investi (?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 02:53

merci pour vos réponses et vos différentes expériences qui m'aident bien...
depuis mon fils fait avec, et se "résigne" tout en s'accomodant de ne pas faire d'efforts... il a vu la psychologue scolaire mi-septembre pour faire le point avec elle. depuis nous avons recu l'info que le 06/10 l'équipe pédagogique se met en place et en tant que parents nous sommes conviés pour faire le point avec les maitresses (il en a 2) la directrice et la psy scolaire. je n'en attends pas un miracle mais deja une ecoute et une petite adaptation envers notre fils sera bien.
enfin on va decouvrir tout ca demain, notre fils n'a pas + de reactions que ca par rapport à cette équipe je pense qu'il ne se fait pas d'illusions...
ah oui entre temps j'ai aussi rencontre une maman qui a 3 enfants le 1er 13 ans (hpi) la 2eme ras et la 3eme (pas testee mais a lu a 4 ans) et elle me disait que son fils aine (lui a saute une classe) faisait aussi avec, et en + il ressemble beaucoup au mien car en gros tout est nul, n'est jamais content, ne veut rien faire, à part ordi jeux videos et lecture... la maman m'a dit de me faire une raison que ce sont des enfants qui ne sont jamais vraiment "bien" et je crois qu'effectivement il faut s'en accomoder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaPetiteEglantine
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 36
Localisation : Seine & Marne (77)
nombre d\'enfants : 1 fille de 2006,
détectée THQI à 5 ans (WIPPSI 3),
confirmée THQI à 7 (WISC IV).
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 03:54

blabla a écrit:
enfin on va decouvrir tout ca demain, notre fils n'a pas + de reactions que ca par rapport à cette équipe je pense qu'il ne se fait pas d'illusions...
Vous aurez peut-être tous une bonne surprise : si une réunion a lieu demain avec tout le monde, c'est déjà qu'il y a une mise en place de prévue, des aménagements faisables.
Ton fils sera peut-être finalement content de ce qui se mettra en place (ou pas forcément si ça l'oblige à faire des efforts pour travailler clin3 ) mais en somme, ce sera peut être bien inc

Dis-nous ça clin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki
intarissable
intarissable
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 44
Localisation : Bretagne
nombre d\'enfants : 4
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 05:42

Bonjour Blaba
il fait surtotu écouter ce que votre instinct vous dicte...
si vitre loulou sembke si peu pasionné par m'école c'est qu'il a besoin d'autre chose.
pas simple..
surtou quand ils ne sont pas très "scolaires", et que l'école ne voit rien...

ici le dernier a trainé de la patte tout le primaire.
aujourd'hui en 6è il est au top, et a meme de snotes plutto bonnes, à ma grande surprise (ayant sauté le cm2, je ne pensais pas qu'il suivrait vu ses antécédants chaotiques avec l'école.)
et il est tellement plus interessé et épanoui!

battez vous pour lui, il y a des aménagements à faire, des infos à faire passer à l'équipe..ne baissez pas les bras aux premiers signes de non écoute d el'école.
il fait parfois se faire entendre..courage!! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 07:18

merci cela me rassure d'entendre que des enfants puissent enfin trouver de l'intérêt à l'école et ce dès la 6ème j'espère que pour mon fils ce sera pareil. dans son futur collège on a eu un contact avec le directeur qui nous expliquait qu'il y a plusieurs 6emes bilingue, bilangue , europe et culture, il nous a conseillé plutôt la dernière classe pour notre enfant alors on verra ca l'année prochaine mais il insinuait que les cours etaient plus approfondis... à voir si c'est ce qui lui convient le mieux.
quant à notre fils c'est vrai que depuis la fin ce1 on lui dit l'année prochaine ca sera mieux et maintenant il est en cm2 et c'est toujours pareil c'est pour ca que d'entendre qu'en 6eme ca va mieux me rassure et puis demain on a le rv equipe pedagogique on verra bien ce qui va en ressortir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagheera
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 46
nombre d\'enfants : 1, Mowgli, 2001, CM2
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 09:15

Mon fils est aussi en CM2 et a aussi le sentiment de ne pas apprendre grand-chose de nouveau... Même si le contenu n'est pas totalement identique au CM1 (ici, ils voient des choses différentes en histoire et en sciences).
L'instit de l'an dernier avait réussi à le motiver avec, sur le même programme que les autres, un niveau d'exigence un peu différent. J'espere que ton équipe éducative permettra de prendre des décisions efficaces !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdemone
gazette
gazette
avatar

Nombre de messages : 4800
Localisation : Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
nombre d\'enfants : 2
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 20:38

Je vais peut-être paraître brutale, mais la première condition pour qu'un enfant n'aille "pas vraiment bien", c'est de se convaincre, nous, en tant que parents, que de toute façon il n'ira "pas vraiment bien" grrr .

J'ai un enfant qui n'est pas allé "pas vraiment bien" pendant 8 ans. Lui, il allait "très mal". Avec des idées suicidaires en CE2, etc.

Mais déjà, si on croit qu'on peut changer la situation, si on décide de se battre, de se faire accompagner par des professionnels si nécessaire, on peut commencer à poser les premières briques pour qu'ils aillent mieux.

Il va très bien aujourd'hui.

Son frère, EIP aussi, va très bien aujourd'hui aussi.

Rien n'est inéluctable. Cà n'est pas forcément rapide, c'est stressant, usant, fatigant, bouleversant nerveusement. On n'a pas le loisir de baisser les bras un seul moment. On est obligés de rester forts même dans les moments où on sent qu'on va s'effondrer, parce qu'on doit malgré tout continuer à les porter à bout de bras, sinon eux chutent. Mais on peut changer les choses.

Alors effectivement, depuis hier, je me mors la langue (ou les doigts, au choix) pour ne pas dire ce que je pense très exactement de la réflexion de votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myhal
volubile
volubile
avatar

Nombre de messages : 1116
Age : 40
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 20:45

Desdemone a écrit:
Rien n'est inéluctable. Cà n'est pas forcément rapide, c'est stressant, usant, fatigant, bouleversant nerveusement. On n'a pas le loisir de baisser les bras un seul moment. On est obligés de rester forts même dans les moments où on sent qu'on va s'effondrer, parce qu'on doit malgré tout continuer à les porter à bout de bras, sinon eux chutent. Mais on peut changer les choses.

+1
et personnellement, ce forum m'aide énormément à rester forte dans les moments difficiles, parce que je sais qu'il y aura toujours ici des oreilles attentives (euh des yeux plutôt ^^), du soutien et bien souvent des conseils plus que judicieux calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://journalbuissonnier.eklablog.com/
evched
volubile
volubile
avatar

Nombre de messages : 1349
Age : 55
Localisation : yvelines
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 21:35

Blabla , je te conseille de jeter un oeil sur le post de Satsuki intitulé "ça peut marcher aussi "
c'est exactement l'antithèse de ce que t'a enoncé ta "connaissance" ....
moi aussi comme Desdémone j'ai envie de dire exactement ce que je ressens quand les "bonnes âmes" qui croient tout savoir balancent des vérités toutes prêtes...
Blabla , quand un enfant va mal il y a TOUJOURS quelque chose à faire , un professionnel à consulter , une méthode d'apprentissage pas encore explorée ... mais les vérités à deux balles du style "ah ben ouais c'est sur ya des gosses qui s'ront toujours pas bien dans leur peau hein on n'y peut rien et pi si en plus y sont pas comme les zôt ben là c'est le bouquet"
ces vérités là méritent : soit le mépris , soit deux baffes dans la tête de la nouillasse qui cause feu2 feu2 feu2
bon voilà j'ai quand même dit ce que je pensais ... tant pis on ne se refait pas oups oups ,
Blabla va lire les récits de celles qui se battent ,se sont battues pour leurs mômes et surtout ne pense pas que tout est figé , joué d'avance , sans espoir
les nombreuses histoires des "enfants de bza" sont là pour prouver qu'espérer et se battre cela donne des résultats , aprfois au delà de tout ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescauseriesdememe.blogspot.com
Bagheera
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 46
nombre d\'enfants : 1, Mowgli, 2001, CM2
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 05 Oct 2011, 23:21

Parfaitement d'accord. De plus en raisonnant ainsi on court le risque de se dire que le moindre petit truc qui ne va pas c'est parce qu'il est EIP, "différent", etc alors que si on regarde de plus près les enfants "tout venants", ils ont eux aussi des hauts et des bas. Il n'y a qu'à demander à d'autres enfants ce qu'ils pensent de l'école. J'ai interrogé beaucoup d'enfants de la classe de mon fils et leurs parents, pas un seul ne m'a dit aimer l'école.
Et même quand un enfant va vaiment mal comme dans les exemples de Desde ou Satsuki, ce n'est pas une fatalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Jeu 06 Oct 2011, 00:09

je pense aussi qu'il ne faut pas être fataliste et qu'il faut "se battre" mais des fois on ne sait plus dans quel sens avancé ni comment prendre les choses et surtout son enfant, heureusement la psychologue est bien et j'espère que ca décantera des choses à la réunion de ce soir.
il y a aussi le quotidien qui n'est pas facile facile et comme tout parent il n'y a pas de recette miracle on fait au mieux...c'est pourquoi venir sur ce site permet d'avoir plusieurs témoignages et de prendre ce qui semble nous correspondre le plus. en fait depuis que l'on sait qu'il est à hpi ca l'a beaucoup soulagé et nous cela nous a permis de comprendre beaucoup de choses mais c'est vrai qu'il n'y a pas de mode d'emploi pour la suite...bien sûr il en va de même pour tous les enfants mais pour en discuter autour de nous les gens se ferment se montrent sceptiques ironiques voire agressifs...
parler librement aide à avancer...aussi merci pour vos réponses et je vais jeter un oeil sur "ca peut marcher aussi"...
l'equipe pedagogique c'est tout à l'heure je reviendrai mettre un mot dire comment ca s'est passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raminagrobis
gazette
gazette
avatar

Nombre de messages : 4939
Age : 45
Localisation : Toujours en été
nombre d\'enfants : 1
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Ven 07 Oct 2011, 10:57

Il faudrait "se faire une raison"???

Beaucoup d'expériences du forum montrent au contraire qu'en étant "raisonnable", en "prenant sur soi", en "rentrant dans le rang", et en n'écoutant pas sa propre perception du mal être de l'enfant, on fait surtout du dégât.

J'espère, pour ses enfants, que cette dame ne verra pas toujours les choses ainsi.

J'espère surtout que tes démarches vont t'encourager à continuer à ne pas te résigner, et que tu donneras bientôt de bonnes nouvelles après cette réunion.

Courage!
flower

_________________
** Une fille  en  5e   **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagheera
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 46
nombre d\'enfants : 1, Mowgli, 2001, CM2
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Sam 08 Oct 2011, 00:59

Rami a plus d'experience, mais j'ai quand même envie de nuancer. Il ne faut pas se renier mais pour un enfant, apprendre a vivre au milieu des autres implique de faire des concessions et de prendre sur soi.
Je viens de lire un témoignage sur les classes spécialisées EIP d'une prof, très enthousiaste mais qui dit que ces classes sont usantes parce qu'ils répondent tous a la fois, sont très exigeants et certains vont jusqu'à se rouler par terre (en collège). Je pense qu'il ne faut pas encourager ces comportements au nom du "sois toi-même".
Et je trouve très difficile de repérer le juste milieu car se comporter "normalement" peut etre plus difficile que la moyenne pour certains EIP.
En tous cas, mon fils a décidé de "prendre sur lui" et de changer de comportement en classe et ça l'a libéré: il a découvert qu'il pouvait etre apprécie des instits au lieu de collectionner les lignes, ceux-ci ont pu aller plus loin avec lui au lieu de faire de la discipline... Et ça lui a donne aussi la grande force de constater qu'il pouvait modifier une situation au lieu de la subir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Ven 14 Oct 2011, 07:46

avec du retard je viens vous faire le résumé dans les grandes lignes de la réunion de l'équipe pédagogique .
la question s'est posée si mon fils devait être présent, au final on s'est dit que non et si on avait besoin il reviendrait participer à la fin de la réunion mais ca ne s'est pas fait.
il y avait ses 2 maitresses, la directrice , la psy scolaire et nous parents.
En fait on a parlé de notre fils en classe et face au travail scolaire, et nous de son attitude au quotidien vis à des devoirs de l'école et de son comportement , éclairés par moment par la psychologue scolaire, il en est ressorti que c'etait à notre fils de faire des efforts (mettre de la "bonne volonté" et faire son maximum sur les exercices meme s'il les a deja etudies car il ne les maitrise pas à 100%, qu'il doit ramener ses lecons à la maison et les apprendre au lieu de dire qu'il les apprises à l'école alors qu'il les a juste lues pour qu'on l'entraine à avoir une méthode de travail). au final en tant que parents on doit vérifier qu'il ramène bien toutes ses lecons (car pour lui les lire c'est les savoir donc pour lui donner des habitudes de travail car meme sans les ramener il a 10 sur 10...)
il doit faire un effort en classe s'il y a un dessin à faire avec la poésie il faut le faire (il a fait un tout petit dessin au milieu d'une page A4 du coup il a eu 0 sur 6 par contre à sa poésie il a eu 13 sur 14 ; pour lui montrer qu'il faut faire un effort) et les maitresses lui ont dit "montre nous ton intelligence" sur les exo car tu n'es pas "à fond" (oubli étourderie et il ne lit pas les énoncés et répond à coté).
du coup on a un contrat "moral" avec les maitresses on veille a ce qu'il travaille ses lecons à la maison et notre fils doit faire des efforts "d'adaptation".
sur le coup j'étais contente de cette entrevue puis avec du recul je me dis finalement c'est lui qui s'adapte, mais bon je crois que d'etre derriere à lui dire il faut faire des efforts est normal meme si ses efforts à lui ne sont pas forcément les memes que tous les enfants.
on lui a explique que faire des efforts est nécessaire dans la vie tout le monde en fait mais on reste à son écoute.
et puis la psy scolaire nous a demande ce que ca avait donne avec la psy qu'elle nous avait conseillée (elle trouvait que notre fils intellectualisait tout et interiorisait tout ; ce qui est vrai) et elle a été surprise de savoir que cette psy avait dit que tout allait bien pour notre fils ; en fait la psy exterieure s'est faite "manipulée" par notre fils car il lui dit ce qu'il fallait pour être tranquille; résultat on doit aller voir une autre psy pour faire le point...
résumé final : notre fils n'a pas de traitement spécifique, il doit faire des efforts mais les maitresses savent qu'il est à hpi et restent ouvertes au dialogue, se sont documentées sur les enfants precoces mais ne savent pas trop quoi faire et nous non plus.
voila en gros, j'espère que je résume bien tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camomille
bavard(e)
bavard(e)


Nombre de messages : 353
Age : 46
nombre d\'enfants : A, 1997, 2nde
M, 2000, 4ème
Mbis, 2003, CM1
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Ven 14 Oct 2011, 09:51

Oui, tu as très bien résumé, c'est ton fils qui doit s'adapter. Et après on les ramasse en miettes...
Pouah, je suis désolée, je ne pense pas que ton fils manipule qui que ce soit mais qu'en revanche, VOUS vous êtes fait manipuler par l'EN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camomille
bavard(e)
bavard(e)


Nombre de messages : 353
Age : 46
nombre d\'enfants : A, 1997, 2nde
M, 2000, 4ème
Mbis, 2003, CM1
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Ven 14 Oct 2011, 09:53

Attention, je ne juge pas, je ne dis pas que c'est votre faute ou que vous avez mal fait No mais ce genre de pratique et d'hypocrisie a le don de me mettre hors de moi gn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Ven 14 Oct 2011, 23:47

oui je comprends ce que tu veux dire et je suis ouverte à tous les points de vue car moi même je ne sais plus trop lequel je dois avoir
on a conscience qu'il faut avoir une approche différente avec ces enfants mais concrètement comment ?
vous faites comment vous avec vos enfants, peut être y a t il différentes solutions et puis chacun doit composer en fonction de son enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francem
volubile
volubile


Nombre de messages : 1235
Age : 64
nombre d\'enfants : 4
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Sam 15 Oct 2011, 06:03

blabla a écrit:
on a conscience qu'il faut avoir une approche différente avec ces enfants mais concrètement comment ?
vous faites comment vous avec vos enfants, peut être y a t il différentes solutions et puis chacun doit composer en fonction de son enfant ?
En effet chaque enfant est différent. Il faut donc écouter et trouver la solution qui convient à chacun.

Pour ce qui est de l'effort et du travail en classes, les enseignants rêvent. Ils croient que tous les enfants sont comme eux petits Very Happy
N° 3, la plus scolaire de mes 4, m'a avoué n'avoir jamais travaillé avant le lycée. Sauf qu'elle faisait 4 fois les exercices en classe quand les autres le faisait une fois. Pour elle ce n'était pas travailler, elle passait le temps en classe simplement.
N° 4, lui n'a jamais su faire le moindre effort, même maintenant à 21 ans. J'ai tout essayé, la chorale, le sport, les taches ménagères, pour lui apprendre la nécessité de l'effort dans la vie quotidienne. Il m'a dit qu'il avait fait plus que le minimum demandé quand il était en apprentissage. C'est peut-être vrai. Cette année, il semble enfin intéressé par ses études car il nous en parle alors qu'il ne l'a jamais fait depuis la maternelle croiselesdoigts Le résultat, c'est qu'il est crevé intellectuellement. Il n'a jamais du fournir une telle intensité de travail.
Donc patience, tout arrive yees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagheera
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 46
nombre d\'enfants : 1, Mowgli, 2001, CM2
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Sam 15 Oct 2011, 06:50

Moi concrètement j'écoute mon fils et s'il se plaint, j'interroge les copains de classe et leurs parents. Si je sens qu'il se plaint "anormalement" je vais voir l'instit. Mais le plus souvent ses plaintes sont les mêmes que ses petits copains (l'ecole c'est ennuyeux, la maitresse est pas gentille, etc) donc je considere qu'il a besoin de s'adapter ni plus ni moins qu'un autre. En gros, c'est l'écart de plainte ou de comportement par rapport aux copains qui me fait bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaPetiteEglantine
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 36
Localisation : Seine & Marne (77)
nombre d\'enfants : 1 fille de 2006,
détectée THQI à 5 ans (WIPPSI 3),
confirmée THQI à 7 (WISC IV).
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 02 Nov 2011, 09:13

Kikoo,

De mon point de vue et de ma toute petite expérience (j'ai peu de recul), je pense que :
- EIP ou pas, un gamin qui se roule par terre, qui parle à tout bout de champs sans lever la main et attendre d'être interrogé, c'est lourd et n'a pas à arriver : EIP, OK, mais éduqué... !
- Par contre, niveau scolaire, si ton loulou a 10/10 en lisant sa leçon 2 fois en classe, tu peux pas le faire "travailler" à la maison là-dessus : pourquoi relire la leçon une 3ème fois ?

J'ai un problème à la fois similaire et différent avec N. à la maison :
- à l'école, ils lisent des textes qu'ils doivent relire le soir à la maison. Or, N. connaît le texte par coeur avant de rentrer à la maison (en plus, à l'école, il font de la globale... bref, c'est un autre débat..).
- j'en ai parlé au conseiller pédagogique qui la "suit". Il m'a confirmé qu'il était bon de :
1. qu'elle fasse les devoirs demandés "pour la forme", sans y passer 3 plombes, uniquement pour qu'elle intègre le principe qu'elle doit faire les devoirs demandés par la maîtresse ;
2. mais qu'elle fasse ensuite un devoir qui lui apporte quelque chose. Dans son cas, une lecture "découverte" (texte inconnu, apprentissage de nouvelles syllabes... etc).

La mienne est Pitchoune (CP). Mais peut-être que cela pourrait s'addapter à ton Loulou (?).

Enfin, l’école semble être à l’écoute, c’est plutôt une bonne chose. Mais je rejoins aussi Camomille : c’est un peu du « vent » qui est proposé, sans intérêt pour ton Loulou.
Les devoirs, il n’a pas « besoin » de les faire, puisqu’ils ne lui apportent rien (en dehors du dessin, ça, s’il faut le faire, il faut effectivement qu’il soit fait, on en revient au principe de faire les ce qui est demandé). Mais on ne peut pas lui demander, à mon sens, d’apprendre à apprendre… ce qu’il sait déjà (pour le coup, je sais de quoi je parle : je l’ai vécu moi-même ; et arrivée au collège, pour le coup, avec la découverte de nouvelles choses – dans mon cas, les langues étrangères – il est trop tard pour réagir et apprendre à apprendre, trouver un méthodologie : une fois qu’on a décroché c’est fini, d’autant que mes parents ne suivaient pas ).
Pour qu’il trouve sa méthode d’apprentissage, encore faudrait-il donc, je pense, que l’école lui apporte des choses neuves, à apprendre réellement.
Donc là, à mon sens, c’est un problème de fond (l’école doit apporter le support) pour que la forme se mette en place (que ton Loulou apprenne à apprendre).

Donnes-nous des news, dis-nous comment ça avance et comment va ton fils… et toi ;)

Bon courage offredesfleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 15 Fév 2012, 09:43


merci à tous pour vos messages que je lis et même relis.
depuis novembre rien de très neuf s'est passé, juste un point avec les maitresses (enfin 1 des 2 car elles sont 2 cette annee),j'avais donné le nom d'un livre (il est bleu !) dédié au corps enseignant pour "s'adapter et comprendre "les eleves hpi, elle m'a dit que ce livre etait tres bien mais qu'elle n'avait pas les moyens en temps ni financiers de mettre en pratique ce qu'elle y avait lu (enfin elle l'a lu et s'est intéressée au sujet c'est deja ca). bref au final concrètement ca ne change rien... par contre mon fils fait des efforts d'ecriture et de dessin pour la poesie (il trouve que ca ne sert a rien!) et les commentaires des maitresses sont encourageants. je sens mon fils + serein mais je sais aussi que l'ennui est toujours là et qu'il fait avec, il s'est fait une raison.
par contre en novembre j'ai appele le rectorat de mon academie qui en 2 mn m'a dit qu'il n'existait rien pour aider les enfants hpi ! et on m'a renvoyé d'un organisme à un autre (cio onisep....) cela a duré 2 heures au final...
tout ca pour me dire d'appeler le centre medico psychologique (c'est vrai je n'y avais pas pensé) mais les maitresses et la psy scolaire ne m'en ont jamais parlé avant non plus !
du coup il a r-v demain matin, on verra ce que ca donne, j'aimerais que ce soit un lien ecole/maison une sorte de guide car des fois je ne sais plus comment m'y prendre, en fait je n'ose plus attendre vraiment quelquechose de l'exterieur et je verrais aussi si une notion de confiance est possible (dans le sens ou si nous disons notre vrai ressenti cela ne se retourne pas contre notre fils particulièrement vis a vis du contact maitresse/enfant). voila pour les nouvelles
bonne soirée à vous et vos enfants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagheera
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 46
nombre d\'enfants : 1, Mowgli, 2001, CM2
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Mer 15 Fév 2012, 23:46

Alors si ça peut t'aider (mon fils est en CM2 aussi) :
- l'absence de temps ou d'argent c'est une fausse excuse : justement dans ce fameux bouquin bleu les aménagements proposés ne coûtent RIEN ni en temps ni en argent. C'est juste que les instits ne veulent pas s'embêter. Mais bon ici aussi on est bien obligé de faire avec.
- les leçons "apprises en classe", c'est vrai ici aussi. Pour le CM2 j'ai lâché l'affaire, le CM2 étant une révision du CM1 et les EIP n'ayant pas besoin de révisions. Le CM2 a été pour moi une classe TRES pénible et si EN PLUS j'avais dû réviser le soir What a Face. Donc je ferme les yeux pour mon fils, mais de temps en temps (entre 1 fois par semaine et 1 fois par mois) je lui fonds dessus pour vérifier 1°) qu'il a bien noté tous les devoirs (en appelant la mère d'un camarade) 2°) qu'il a bien fait tous les devoirs écrits et 3°) qu'il a bien compris les leçons "apprises en classe". Si ce n'est pas le cas on revient dessus. Si je sens un flottement, je vérifie plus souvent, sinon je le laisse.
- je suis aussi plus cool qu'avant sur les absences (avant il n'était JAMAIS absent sauf s'il avait plus de 38° de fièvre ce qui n'est arrivé que le jour où il a eu la grippe A What a Face - cette année il a été absent 4 jours alors qu'il aurait franchement pu aller à l'école... Mais je ne veux pas lâcher trop non plus sinon il ne voudra plus y aller du tout)
- l'ennui c'est normal, pour un enfant qui n'a pas de difficulté, ici tous les gamins de CM2 que je connais s'ennuient.
- qu'il ne s'intéresse pas au dessin c'est son droit (ici aussi mon fils bâcle ses dessins alors qu'il peint très bien pourtant), mais effectivement ça fait partie d'une discipline scolaire et d'une ouverture d'esprit, donc c'est quand même mieux de faire l'effort...
- l'écriture par contre c'est TRES important et ça je le répète sans arrêt à mon fils : il faut apprendre à écrire vite de manière lisible parce que sinon plus tard il ne pourra plus se relire (surtout en maths où les caractères ont vite fait de se transformer).
- à la maison, s'il a envie (et seulement s'il a envie), il peut faire des maths (sa matière forte) au niveau de son choix. Honnêtement il préfère passer son temps libre sur des jeux et c'est tant mieux Rolling Eyes mais si ça lui prend, je lui ai acheté des livres (Nathan) avec des résumés de leçons et des exercices corrigés pour tout le collège. Je pense que c'est important d'avoir les moyens d'apprendre des choses quand on est prêt. Mais bien sûr pour ça il faut être un peu derrière pour lui expliquer ses erreurs vu que le bouquin ne donne que le résultat (bon, depuis septembre il n'a fait des exos que 2-3 fois, donc c'est gérable).
Le gros travail ici sur le CM2 c'est qu'il soit le plus autonome possible pour la 6ème. Ensuite on verra What a Face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blabla
timide
timide


Nombre de messages : 37
Age : 41
nombre d\'enfants : 3
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   Sam 18 Fév 2012, 01:41

je suis d'accord avec toi pour les instits (meme si j'espere que ce n'est pas général), pour les devoirs de procéder comme tu le fais serait super pour lui (et moi) mais mon fils a un engagement moral pris avec l'equipe educative pour justement faire ses devoirs et pas "semblant" comme avant.
par contre, on dit souvent que ce qui peut mettre en défaut les enfants hpi est le manque de méthode, est ce que le fait de faire quotidiennement ses devoirs aident à cette acquisition de méhode ou faut il utiliser d'autres procédés ?
d'autre part le premier contact avec le centre medical est positif pour mon fils (le psy est un homme et pas une femme ce qui semble mieux lui convenir) et au feeling ca passe bien, on le revoit jeudi prochain. un bilan va être réaliser pou voir s'il nécessaire ou non que mon fils soit suivi.
pour en revenir aux eleves de cm2 nous aussi la majorité s'ennuie (nivellement par le bas...? mais c'est un autre débat) et comme toi j'insiste sur l'écriture mais il fait des efforts depuis cette annee.
j'essaie aussi de trouver un équilibre pour les devoirs car il y a ce fameux engagement et de l'autre la lassitude de mon fils, j'essaie toujours de jongler au mieux entre les 2, donc c'est vrai que s'il me dit qu'il sait une lecon je ne l'interroge pas forcement dessus par contre je lui dis si tu n'as pas une bonne note, le prochain devoir on le fait ensemble mais bon evidemment il a une bonne note, pour les maths ils doivent toujours reviser la lecon des divisions et la dessus je ne l'interroge pas du tout car il y a bien longtemps qu'il connait la lecon mais par contre il doit faire ses operations meme si ca ne l'enchante pas du tout, c'est souvent la crise....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ET MAINTENANT ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
ET MAINTENANT ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brainstorming pour une zen attitude :: ESPACE VISITEURS-
Sauter vers: